Index

Dernier livre paru

Parution : 5 avril 2018

Extrait
Articles

 Histoire du scandale
Présentation de l'éditeur
« Nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens » écrivait saint Paul aux Corinthiens. Il se réclamait pourtant d’un Christ qui avait dit : « Malheur à l’homme par qui le scandale arrive ».
Deux mille ans plus tard, l’ambiguïté du mot « scandale » se manifeste avec fracas dans nos sociétés surmédiatisées. De l’art contemporain aux caricatures journalistiques, des questions de mœurs aux grands procès criminels, d’affaires d’Etat en affaires sanitaires, les scandales ponctuent notre actualité et heurtent les consciences dans un monde qui se croyait sécularisé mais demeure tributaire de valeurs intouchables.
C’est à ce paradoxe et à ses multiples significations que se consacre avec érudition, humour et finesse Jean-Claude Bologne, dont les nombreux ouvrages ont exploré l’histoire de la pudeur, celles du célibat, de la conquête amoureuse, de la coquetterie masculine. Les contradictions de notre temps, où s’indigner est devenu une vertu mais où surgissent de nouveaux carcans moralistes, sont mises au jour dans cet essai à la fois rigoureux et… délicieusement scandaleux.

Extrait :

          Le paradoxe entre l’universalisme et le communautarisme est un des défis du monde de demain. Il traverse nombre de thématiques devenues conflictuelles : droits culturels et biens culturels, mondialisation et protectionnisme, intégration et communautarisme, universalisme démocratique et particularisme multiculturel... Trancher dans des débats sensibles sans avoir réfléchi à ces notions ne fait souvent qu’aggraver les conflits : le débat autour du voile en a donné un douloureux exemple.
          Le dialogue semble souvent impossible entre deux scandales, la transgression d’une valeur universelle et le refus de valeurs communautaires. La distinction proposée par Mbembe entre l’universel et l’en-commun peut nous rappeler qu’une valeur est universelle lorsqu’elle traduit un droit reconnu à tous les peuples par les institutions internationales, mais qu’elle fonde toujours un droit individuel ou communautaire. Elle risque cependant de ne pas suffire à rétablir le dialogue. Puissent les récentes affaires nous rappeler que le scandale témoigne d’une fissure dans un absolu : à nous d’en faire une ouverture vers l’autre. Défaut de l’armure pour les uns, lucarne dans la prison pour les autres : pour Saint-Exupéry, c’étaient les deux images de Dieu, et de la vie.
          En fin d’analyse, de nos jours comme aux temps du Christ, le scandale n’a peut-être qu’une fonction dont découleraient toutes les autres : nous tenir en permanence en éveil et éviter que les habitudes, nécessaires pour gérer notre vie, ne se figent en routines délétères. Si la pierre d’achoppement est une mise en course, je verrais volontiers le scandale comme une « mise en surprise ». La surprise nous sort de notre univers et nous met, brutalement, en contact avec celui d’autrui, qui nous renvoie en miroir ce que nous refusons de voir dans le nôtre. Il nous ouvre les yeux et la conscience. Inopiné, comme le coup de foudre ou l’expérience mystique, le scandale ne peut être mis en fiche. C’est ce qui le distingue des stratégies scandaleuses.


Presse

Presse écrite :
La libre Belgique, 9 avril 2018 : Éric Bellefroid
La Quinzaine littéraire, 1er mai 2018 : Éric Dussert.
Le Soir, 21 avril 2018 : Pierre Maury
Lire, mai 2018 : Baptiste Liger.
Les affiches de Normandie : Pierre Aubé.
Moustique, 30 mai 2018 : Sébastien Ministru
L’Avenir, 1er juin 2018 : Michel Paquot
Le Soir Magazine : Lucile Poulain
La Montagne, 12 juin 2018 : Jérôme Pilleyre

Audiovisuel :
RTS (Radio télévision Suisse), "Tribu", Julien Magnollay, 7 mai 2018
France 5, "La Grande Librairie", François Busnel, 10 mai 2018
Radio Judaïca : « Et si pas maintenant, quand ? » avec Michel Gheude.
RTBF– La Première : "Un jour dans l'Histoire", Laurent Dehossay.
RTBF– La Première  : "Par ouïe dire" : Pascale Tison
RTBF– La Première : "Majuscules" : Eddy Caekelberghs
AraBel FM : "L’invité de Salma" : Salma Haouach

Sites :
Le Carnet et les Instants, 5 avril 2018  : Véronique Bergen
La lectrice à l'œuvre, 9 avril 2018 : Christine Bini
Le blog de Phaco, 21 mai 2018 : Thierry de Fages
La cause littéraire, 12 juin 2018 : Michel Host.


 


Haut de page
Retour Index
Retour Bio